APLSI

L'ASSOCIATION DES PROPRIÉTAIRES DU LAC SEPT-ÎLES

subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link
subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link
Diagnose | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | ssl | subglobal4 link | subglobal4 link
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link

LES CYANOBACTÉRIES

LES CYANOBACTERIES

Les cyanobactéries sont microscopiques (invisibles à l’œil nu). Cependant, lorsqu’elles sont trop nourries, elles se multiplient et s’agglomèrent au point de former des masses macroscopiques (visibles à l’œil nu) que l’on appelle fleurs d’eau, bloom ou efflorescences. Les fleurs d’eau peuvent prendre différentes colorations (bleu-vert, vert-olive, violet, rouge) et différentes formes (colorant, peinture, écume, mousse).

Pourquoi sont-elles problématiques ?

Certaines cyanobactéries produisent des toxines (appelées cyanotoxines). Lorsque les cyanobactéries et, par conséquent, les cyanotoxines, sont trop abondantes dans un plan d’eau, elles peuvent occasionner des perturbations écologiques et nuire à la santé des usagers. Il existe plusieurs types de cyanotoxines différentes. Certaines de ces toxines peuvent causer des irritations de la peau ou des effets allergiques. D’autres causent des problèmes au niveau du foie. D’autres encore peuvent affecter le fonctionnement du système nerveux. C’est pourquoi il faut éviter tout contact et toute ingestion d’eau présentant un bloom de cyanobactéries.

Conditions environnementales favorisant les cyanobactéries :

De façon naturelle, les cyanobactéries sont présentes dans les milieux aquatiques, mais elles deviennent problématiques lorsqu’elles sont trop nombreuses. Les activités humaines, par l’apport de phosphore et de nutriments qu’elles engendrent, contribuent grandement à l’accroissement des cyanobactéries. De plus, le réchauffement des eaux occasionné, entre autres, par le réchauffement climatique mais aussi par l’artificialisation des rives contribue à la prolifération des cyanobactéries.


Tiré du site de RAPPEL http://www.rappel.qc.ca

Comment savoir si on a un bloom de cyanobactéries ?
L’identification précise des algues et cyanobactéries se fait au microscope. Un examen visuel peut vous permettre de les identifier. Les fleurs d’eau sont généralement vertes ou turquoise. Elles ressemblent souvent a :


· une soupe de particules comme des pois, du brocoli ou des filaments. Ces derniers peuvent rappeler des morceaux de gazon qui seraient extrêmement minces et courts. Les particules peuvent être à peine perceptibles de près. Si des particules sont collées les unes sur les autres, leur agglomération peut mesurer d’une fraction de millimètre à quelques millimètres;

· un déversement de peinture en surface ou bien à de l’écume qui s’est accumulée dans des zones plus fermées;

· un dépôt d’écume sur le rivage. De tels dépôts, qui peuvent être visqueux, ont souvent tendance à être plus bleuâtres que verdâtres.

Certaines fleurs d’eau s’étendent sur tout un plan d’eau, alors que d’autres n’affectent qu’un secteur précis, par exemple une baie dans un lac ou un tronçon de cours d’eau.

Les illustrations suivantes vous permettront de mieux juger se la situation :

Fleur d’eau de cyanobactéries notamment sous forme d’écume. Fleur d’eau, écume en surface de l’eau et dépôt d’écume de cyanobactéries sur les roches.
La coloration turquoise correspond vraisemblablement à des pigments de phycocyanine de cyanobactéries
Écume de différentes espèces de cyanobactéries.

Tiré du Guide d’identification des fleurs d’eau de cyanobactéries Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs


POUR EN SAVOIR PLUS :
http://www.rappel.qc.ca
http://www.mddep.gouv.qc.ca/eau/rsvl
Consulter le site d’Agriculture Canada : http://www4.agr.gc.ca/AAFC-AAC/display-afficher.do?id=1189714026543&lang=fra

Sur les flots bleu-vert de l'été
La crise des cyanobactéries a levé le voile sur le piètre état des lacs du sud du Québec et sur l’urgence de passer à l’action. Pour en savoir plus consulter l’article de Jean Hamann.

 

--->Retour au début de la section LES ENJEUX

 

À propos de nous | devenir membre | | Pour nous contacter | ©2009 design par Gestion Paraco Inc. ! Mise à jour le 16 mai 2011 .