APLSI

L'ASSOCIATION DES PROPRIÉTAIRES DU LAC SEPT-ÎLES

subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link
subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link
Diagnose | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | ssl | subglobal4 link | subglobal4 link
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link

FONCTIONNEMENT D’UNE INSTALLATION SEPTIQUE

 

Comment fonctionne l’installation septique

Lorsqu’elle fonctionne bien, l’installation septique reçoit toutes les eaux usées produites par un ménage (par l’utilisation des toilettes, de la douche, des éviers, du lave-vaisselle, de la laveuse, et le reste) et les traite suffisamment pour que l’effluent soit sans danger avant de retourner vers les eaux souterraines, à l’exception d’une partie du phosphore. Une installation septique est habituellement constituée d’une fosse septique et d’un élément épurateur.

La fosse septique

La fosse septique a pour but de séparer les solides des liquides et d’amorcer la décomposition des matières organiques présentes dans les eaux usées. Il s’agit d’un contenant étanche en béton, en polyéthylène ou en fibre de verre qu’on enfouit dans le sol. Les dimensions de la fosse varient en fonction de la taille de la maison (c’est-à-dire du nombre de chambres) et de la quantité d’eau utilisée par les occupants.
À mesure que les eaux usées de la maison entrent dans la fosse septique, leur débit est ralenti, de sorte que les solides les plus lourds se déposent au fond et les matières plus légères flottent à la surface. Les solides accumulés au fond de la fosse s’appellent les « boues », et les solides plus légers (graisses et gras) qui s’agglutinent en surface forment des couches flottantes appelées « écume ». Les bactéries anaérobies, toujours présentes dans les eaux usées, digèrent une partie des solides organiques qui se trouvent dans la fosse. Les eaux usées clarifiées du milieu de la fosse se déplacent vers le champ d’épuration afin d’y subir un second traitement dans la couche de sol

L’élément épurateur

Les eaux usées partiellement traitées par la fosse septique se déversent dans l’élément épurateur, généralement le champ d’épuration Les dimensions, la conception et la disposition de l’élément épurateur sont fondées sur le volume d’eaux usées produites, la capacité d’absorption des sols sous-jacents et la distance par rapport au niveau supérieur de la nappe phréatique ou à la couche restrictive.

L’élément épurateur est un filtre aménagé à même le sol qui traite l’effluent de la fosse septique à l’aide de processus naturels. Les contaminants présents dans les eaux usées se composent de matières organiques solides et dissoutes (composés du carbone), de substances nutritives (azote et phosphore) et de bactéries et virus nocifs. Les bactéries présentes dans le lit bactérien et dans le sol environnant se nourrissent de la matière organique qui se trouve dans les eaux usées et transforment l’azote ammoniacal, une substance toxique pour certaines espèces aquatiques, en nitrate qui est une forme moins toxique d’azote. Les bactéries et virus dangereux présents dans les eaux usées sont pour la plupart éliminés dans l’élément épurateur par filtration, par prédation (consommés par d’autres microbes) et par exposition à l’environnement.

Les caractéristiques et les normes de constructions de toute installation septique sont régies par le Règlement sur l'évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées (Q.2 r.8).

POUR EN SAVOIR PLUS

Consultez le Guide technique sur le traitement des eaux usées des résidences isolées du Ministère du Développement durable, Environnement et Parcs du Québec :
http://www.mddep.gouv.qc.ca/eau/eaux-usees/residences_isolees/guide_interpretation/index.htm

--->Retour au début de la section INSTALLATIONS SEPTIQUES.

 

 

À propos de nous | devenir membre | | Pour nous contacter | ©2009 design par Gestion Paraco Inc. ! Mise à jour le 16 mai 2011 .