INSTALLATIONS SEPTIQUES

 

Les eaux usées constituent un contaminant au sens de la Loi sur la qualité de l’environnement. La pollution journalière produite par une personne consommant 200 L d’eau est évaluée comme suit : 70 à 90 g de matières en suspension, 60 à 70 g de matières organiques, 15 à 17 g de matières azotées, 4 g de phosphore et plusieurs milliards de germes pour 100 ml.

Non traitées ou mal traitées, les eaux usées domestiques présentent un risque pour la santé publique, par la contamination des eaux destinées à la consommation et des eaux superficielles, ainsi qu’une menace à l’équilibre écologique. En effet, une trop grande quantité de phosphore est dommageable pour les lacs et les cours d’eau, car il favorise la prolifération d’algues et de plantes aquatiques.

Disposer des eaux usées à la campagne est un exercice bien différent, surtout en bordure des lacs. Pas question de collecteur d’eaux d’égout, d'usine d'épuration et de techniciens. Actionner la chasse d'eau, comme en ville, ne suffit pas! On doit avoir recours au fonctionnement d’une installation septique, construite sur le terrain même où se trouve la résidence.

D’ailleurs, au Québec, c'est le Règlement sur l'évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées (Q.2 r.22) de la Loi sur la qualité de l'environnement qui détermine de façon très précise le choix et la mise en place des installations septiques.Même si les divers éléments d’une installation septique sont conformes à la règlementation en vigueur, il n’est pas assuré que, à court ou à moyen terme, cette installation demeure efficace, si elle n’est pas inspectée et vidangée périodiquement.

La vidange de la fosse septique permet d’abord d’éliminer les matières solides polluantes et une certaine quantité de phosphore et de nitrates qui ont été accumulées dans la fosse septique. De plus, si les écumes et les boues ne sont pas vidangées régulièrement, elles peuvent quitter la fosse et obstruer l’élément épurateur. Cela a pour conséquence de perturber le traitement des eaux usées et de diminuer la durée de vie utile de l’élément épurateur. Une contamination des eaux souterraines et de surface, due à une fosse septique entretenue inadéquatement, constitue une source de pollution pour les milieux aquatiques et représente une menace pour la santé.