Message du responsable du comité

L’association des propriétaires du lac Sept-Ïles (APLSI) est dédiée au mieux-être des résidents du lac Sept-Îles et vise le resserrement des liens autour de notre lieu d’intérêt et de préoccupation commun : le lac.

L’année 2018 sera une année de consolidation pour les membres du comité d'environnement. La gestion des eaux usées des résidences isolées (Q2. r.22) nous apparaît être le dossier central pour préserver la qualité de notre lac. Pour éviter de nouvelles éclosions d'algues bleus et la prolifération de plantes envahissantes, il faut corriger les installations septiques déficientes et réduire au minimum les rejets de phosphore et d'azote dans notre lac.
Le comité va poursuivre ses efforts à sensibiliser la ville à une prise en charge de la vidange des fosses septiques sur les îles. En effet, nous avons été informé que le comité de la Régie des matières résiduelles de la MRC a de nouveau reporté cette prise en charge. Pour les résidents des îles, dans l’attente de cette prise en charge, vous pouvez contacter l’APLSI pour connaître la prochaine vidange d’hiver organisée par les résidents.
Concernant les bassins de rétention des eaux de ruissellement associés aux fossés routiers et aux tributaires du lac, le dossier a bien progressé en 2017. La CAPSA a été mandaté par la ville pour réaliser en 2018 le recensement des différents fossés et tributaires et l’identification des endroits problématiques où des bassins de rétention seraient nécessaires pour retenir les sols en suspension dans l’eau de ruissellement avant qu’ils soient évacués vers le lac. On espère avoir des actions concrètes dans ce dossier dans les prochaines années.
Au niveau de l'Utilisation du plan d’eau, l'APLSI est fière de l'installation en 2017 des bouées de sensibilisation dans certaines zones sensibles du lac (baie Vachon, baie du Camp Portneuf, décharge du lac, entrée du lac au Chien, entrée du lac des Aulnaies, zone en face du Club nautique). Cette mesure a été bien perçue par les résidents et a eu un effet bénéfique important. En 2018, l’APLSI va poursuivre sa collaboration avec la Ville pour obtenir du Fédéral une restriction à la navigation en vue de limiter la vitesse (5 km/h) des embarcations dans ces mêmes zones. En attente d’une telle réglementation de la navigation sur notre plan d'eau, nous vous rappelons l'importance de circuler à VITESSE MINIMALE dans les zones sensibles du lac et de respecter le message PAS DE VAGUES qui est inscrit sur nos bouées.
Concernant le « wakesurf », le lac Sept-Îles n'a que très peu d'endroits profonds qui conviennent à la pratique de ce sport. Quant à la distance aux rives, celle-ci est insuffisante pour pratiquer le « wakesurf » sans impact. Nous vous demandons donc, SVP, de limiter le plus possible les déplacements des « wakeboats» à moins de 100 mètres de la rive et d’éviter à tout prix les endroits peu profonds.
Un des objectifs de l'APLSI est de regrouper les résidents pour mieux communiquer ensemble. Que ce soit pour partager des avis ou toute autre information, nous vous encourageons fortement à interagir avec nous en utilisant l'adresse courriel qui apparaît ci-dessous.

Je vous souhaite une bonne année 2018 et si vous désirez aider à préserver notre lac, contactez-nous.
Pierre Gourdeau
Responsable du comité environnement
Courriel : environnement@aplsi.com

Membres du comité : Alain Bardenet, Claire Lessard, André Martin, Georges Paradis, Luc Proulx, François Rhéaume

Le thème du mois en environnement:
AU LAC, AGISSONS ENSEMBLE POUR UN ENVIRONNEMENT DURABLE

Quoi de neuf en environnement?

JANVIER 2018: SUIVI DE LA CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES AU LAC

Une installation septique non conforme présente un risque pour la santé par la contamination des eaux destinées à la consommation (puits artésiens et de surface) et des eaux superficielles, ainsi qu’une menace pour l’équilibre écologique de notre lac.
BRAVO à nos citoyens responsables qui en 2017 ont corrigé et normalisé leur installation septique.
Au 31 décembre 2017, 16 sur 18 (88%) installations de classe C et 25 sur 67 (37%) installations de classe B- ont été corrigées. La Ville nous a informés qu'elle poursuivra en 2018 ses actions. Une relance sera faite au printemps 2018 afin de contraindre les propriétaires qui n'ont pas effectué les corrections nécessaires.
De plus, nous vous rappelons que pour maintenir un champ d'épuration en bon état, vous devez faire une inspection et une vidange régulière de la fosse septique (tous les 2 ans dans le cas d’une habitation occupée en permanence et tous les 4 ans pour les résidences saisonnières).
Pour un environnement durable et un lac en santé, soyons vigilants et assurons-nous que notre installation septique est conforme.


LA VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES SUR LES ÎLES : UNE EXPÉRIMENTATION CONCLUANTE

ARTICLE PARU DANS L’Alouette 2011
Par : André Martin
Depuis l’hiver 2007, il est possible de faire vidanger par une firme spécialisée sa fosse septique située sur les îles du lac Sept-Îles ou à d’autres endroits inaccessibles pour les équipements conventionnels. Il était évident au point de départ qu’il fallait innover en ce domaine compte tenu de la problématique d’accès à de telles installations septiques. Après cinq ans de rodage de la procédure développée en étroite collaboration avec la firme « Gestion sanitaire Portneuf » et plus d’une vingtaine de vidanges effectuées, il est désormais possible d’affirmer que l’expérience est concluante : on peut faire vidanger par une firme spécialisée sa fosse septique sur les îles tout aussi efficacement que pour les résidences situées sur la rive du lac.

LA PROCÉDURE SUIVIE
C’est au mois de mars que se fait la vidange. Cette période est la plus propice à cause des conditions de la glace sur le lac, des conditions atmosphériques plus clémentes et parce qu’elle se situe avant la période de dégel décrétée par le Ministère des Transport, évitant au transporteur, la limite de poids qui exigerait plusieurs voyages supplémentaires.
Avant la vidange, le propriétaire doit dégager les bouchons d’accès à la fosse. La manœuvre est facilitée si les bouchons d’accès sont munis de cheminées qui placent l’accès au niveau du sol, évitant le creusage de la terre gelée. Il ne reste à ce moment qu’à dégager les cheminées de la neige. Le propriétaire doit aussi préparer et localiser une piste d’environ 2 mètres de large qui part du lac et se rend le plus près possible de la fosse septique. Il suffit de circuler en motoneige quelques fois sur la largeur voulue de la piste. Quelques nuits de grand froid assureront alors la dureté voulue pour le passage sécuritaire des équipements.
Le reste du travail est l’affaire de la firme spécialisée. Toutefois, la présence du propriétaire ou son représentant peut aider à faciliter la tâche. Un traîneau sur lequel sont placés un réservoir et la pompe est remorqué par une motoneige. Une fois le réservoir rempli, il est transporté jusqu’au camion stationné sur le bord de la rive. Trois voyages sont habituellement nécessaires pour vider complètement la fosse septique. Le tout se fait de façon générale en une heure.

UNE EXPÉRIMENTATION CONCLUANTE POUR L'AVENIR
Tel que précisé dans un autre article de l'Alouette 2011, c’est la Régie régionale des matières résiduelles de Portneuf qui se chargera, dès 2012, de la vidange des fosses septiques selon la fréquence prévue au Règlement provincial sur l’évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées (RRQ, Q-2, r.8).
Compte tenu du succès de l’expérimentation menée par l’APLSI, il est à prévoir que la Régie s’en inspirera pour procéder à l’avenir, à la vidange des fosses septiques sur les îles du Lac Sept-Îles ou aux endroits inaccessibles pour les équipements conventionnels.
MON LAC SEPT-ÎLES, J'EN PRENDS SOIN!


JANVIER 2018: NOUVEAU REGLEMENT DEPUIS LE 26 AVRIL 2017 CONCERNANT LES INSTALLATIONS SEPTIQUES

Les modifications apportées au Règlement sur l'évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées (Q-2, r. 22) annoncées le printemps dernier par le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, sont entrées en vigueur le 26 avril 2017.
Le Règlement a été modifié afin de proposer quatre solutions aux propriétaires de résidences isolées existantes qui sont contraints d'installer un système de traitement tertiaire avec déphosphatation. Ces modifications permettent de faciliter les travaux de mise aux normes des installations septiques tout en garantissant la protection de l'environnement et la santé publique.
Si vous désirez en savoir plus, CLIQUEZ SUR LE TITRE OU SUR LA PHOTO.


LE GOUVERNEMENT ADOPTE UNE NOUVELLE LOI SUR LES MILIEUX HUMIDES

L'Assemblée nationale a adopté la toute première loi québécoise visant la conservation des milieux humides et hydriques.
Le Regroupement des organismes de bassin versant du Québec (ROBVQ) militait en faveur d'une telle loi depuis 2013, quand les études commandées par le gouvernement avaient révélé des proportions accablantes de milieux humides disparus ou perturbés, conséquences de profondes lacunes en matière d'encadrement légal.
Pour lire l'article, cliquez sur le titre.
(Source: TEMPO Bulletin d'information du ROBVQ, 26 juin 2017)