Publié le: 10 février 2024

L’étude du groupe CIMA+ réalisée en 2023, nous indique clairement que les causes de la dégradation de la qualité de l’eau du Lac Sept-Îles sont liées à l’activité humaine soit :

  • Le phosphore provenant majoritairement des rives (engrais, dégradation bande riveraine, fosse septique, etc.)
  • Le rebrassage du phosphore par les bateaux surtout en eaux peu profondes

Les actions et l’avenir de notre lac dépendent donc des riverains et des propriétaires d’embarcations nautiques.

Si nous voulons ralentir la dégradation de notre lac et protéger ce joyau, nous devons agir!

Réduire les apports de nutriments au lac en :

1.     Contrôlant la circulation et la vitesse des embarcations à moteur sur le lac afin d’éviter la remise en suspension des sédiments donc du phosphore;

2.     Interdisant l’usage des fertilisants et l’épandage sur les terrains;

3.     Mettant aux normes les installations septiques autonomes selon le règlement Q.2, R.22;

Maintenir les efforts pour minimiser l’érosion et le ruissellement des rives en :

4.     Accroissant la bande de renaturalisation à 10 m ou 15 m (en fortes pentes);

5.     Contrôlant les eaux de ruissellement pour éviter que les sédiments se retrouvent dans le lac;

6.     Minimisant le déboisement.

Consultez ici l’étude réalisée en 2023.

Partagez cette actualité!

La minute environnementale - Les riverains en faveur d'une augmentation des mesures pour protéger le lac!
À réserver à votre agenda pour l'été 2024!